Tuto n°03 : Les bloqueurs de publicité

v05 - 02/2019

Lien de téléchargement direct : Tuto 03 - Les bloqueurs de publicité (PDF)

Introduction

Salut, c’est 3 potes !

Dans ce tuto, nous allons aborder le sujet des bloqueurs de publicité, type AdBlock. Et c’est un sujet assez délicat. Encore plus que ton pull en laine d’Alpaga à laver à la main à l’eau distillée. Eeeeeeh ouais.

Résumé rapide

Certains sites abusent de la publicité qui devient gênante, mais c’est un moyen de financement avantageux pour beaucoup. Les bloqueurs comme AdBlock permettent une navigation plus agréable mais privent de revenu beaucoup de créateurs de contenu (Jeuxvideo.com, Clubic, Le Gorafi, Cowcotland, e-penser, Dirty Biology, JudgeHype, Alphacast, …).
Les bloqueurs de type AdGuard AdBlocker permettent de choisir de bloquer un site spécifique qui abuserait de la publicité, tout en assurant à tous les autres sites visités de continuer à subsister grâce aux revenus publicitaires.

Pas résumé pas rapide

Aujourd’hui, la publicité est omniprésente sur internet et existe sous plusieurs formes : simples encarts, pop-ups, pop-unders, audio (Deezer), vidéo (Youtube), … En fonction de l’éthique du webmaster, elle peut se trouver plutôt discrète ou au contraire franchement intrusive. Dans les pires cas, certaines publicités peuvent cacher des malwares ou des scripts de minage de crypto-monnaie.
Ces dérives cupides ont provoqué l’émergence d’extensions de navigateurs bloquant totalement ces publicités, le plus connu étant AdBlock. Pour l’utilisateur, c’est tout bénef : les pages se chargent plus rapidement, pas de pollution visuelle, pas de pub au début des vidéos ou entre les morceaux de musique…

Mais est-ce une solution pertinente et durable ?

Là tu devines que je ne vais pas simplement dire « Oui, a+ pour le prochain tuto ! ». Et tu devines bien.

Commençons par le début : Pourquoi la publicité ? Tout simplement pour que le site existe. Qu’il s’agisse de grosses plateformes (Youtube, Twitter, Jeuxvideo.com) ou de petits sites (JudgeHype, Cowcotland), les problématiques sont globalement les mêmes. Il faut payer, entre autres, l’hébergement du site et les personnes qui le font vivre (rédacteurs, modérateurs, web designers, …).
Pour financer cela, plusieurs solutions existent :

  • Abonnement
  • Droit d’accès unique (type péage)
  • Dons
  • Taxes publiques
  • Publicité
  • ...

A l’heure actuelle, la publicité semble être la solution qui permette de ne pas directement passer à la caisse. Si on fait l’impasse sur ton futur achat d’iPhone parce que tu trouves la pub trop stylée. La publicité permet d’avoir accès à des sites de qualité (pour certains) librement et gratuitement. Elle permet de suivre le nouveau régime de Kim K, de voir Squeezie rager sur un nouveau jeu indé, de lire un test de God of War, de parcourir les benchmarks de cartes graphiques, de suivre l’actu Gorafique, de découvrir la DirtyBiology, de prendre le temps d’e-penser, de perdre un temps fou sur 9gag … Et j’en passe, et beaucoup.
D’autres sites sont allés dans une direction totalement opposée. Wikipédia, par exemple, est financée uniquement par des dons. Vous ne verrez pas de message de Natasha, femme mariée Russe habitant près de chez vous et voulant vous faire des bisous, en plein milieu d’un article sur le système digestif du crabe bleu. Ce système peut fonctionner pour ce type de plateforme, mais es-tu prêt à le faire pour TOUS les sites que tu apprécies ?
Certains sites, comme Le Monde ou JudgeHype ont opté pour un système hybride entre abonnement « Premium » et publicité. Un bon compromis ? C’est un autre débat.

La publicité nous l’avons vu, c’est pratique, mais parfois c’est chiant. Alors komankonfé ?

La solution serait de laisser le champ libre aux sites raisonnables, tout en bloquant les pubs de ceux qui abusent. AdBlock permet d’ajouter un site sur « liste blanche », ce qui bloque son blocage (BLOCAGECEPTION). Mais ce n’est pas naturel et nous aurons tous la flemme de le faire pour tous les sites qui nous visitons (non, ne me dis pas que tu n’auras pas la flemme, je ne te crois pas. Et tu ne te crois pas non plus).
De coup, ne serait-il pas plus logique de ne rien bloquer par défaut, et lorsqu’on tombe sur un site un peu trop chargé en pub, de le bloquer lui en particulier ? Diantre, mais en voilà une bonne idée là dis donc !

AdGuard AdBlocker fonctionne comme cela. Enfin par défaut non, il fonctionne comme Adblock. Mais un petit tour dans les options, un petit cochage de la case « Inverser la liste blanche » et c’est tout bon. Un petit clic sur son icone bloque les pubs du site que tu es en train de visiter.
Il en existe sûrement d’autres, mais c’est le premier que j’ai testé, ça marche bien, c’est la fête. Je te laisse farfouiller si tu veux faire plus original.

Il est possible qu’à l’heure où tu lis ces lignes (genre 4h28), AdBlock ait intégré cette option. A la lointaine époque où je me renseignais sur le sujet ce n’étais pas le cas. Ils envisageaient même de remplacer les pubs « bloquées » par leurs propres pubs. Ironique, non ? Mais c’est un autre débat…

Conclusion

Ce tuto n’est pas une leçon de morale. Je veux simplement donner un rapide aperçu des problématiques en jeu dans ce domaine pour que tu puisses faire ton choix en toute connaissance de cause.
Dans tous les cas, n’oublie pas de follow, et on te fera de gros bisous virtuels <3

Exosky pour C3POtes

Les avis/remarques/corrections/ajouts sont les bienvenus. Tu peux nous envoyer un p’tit message sur nos pages de réseaux sociaux et on essaiera de te répondre si on n’est pas trop occupés à se faire spawnkill par la team adverse.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crabe_bleu
https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adguard-adblocker/
https://chrome.google.com/webstore/detail/adguard-adblocker/bgnkhhnnamicmpeenaelnjfhikgbkllg?hl=fr
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/14/le-bloqueur-de-publicite-adblock-plus-va-vendre-des-publicites_4997359_4408996.html